Quelle est la différence entre le visa classique et l’e-visa électronique pour la Russie ?

par Nikolas

Pour se rendre dans les pays étrangers, il faut se munir de son passeport et de son visa. Ce dernier est obligatoire pour les voyages de nos jours. Il permet à son détenteur de justifier l’objet de sa présence sur le territoire. Par exemple, pour séjourner en Russie, il faut avoir son visa classique ou l’e-visa électronique. Quelle est la différence entre ces deux types de documents ? Découvrez la réponse dans cet article.

Que savoir du visa classique russe ?

Le visa est un document officiel délivré à une personne souhaitant effectuer un voyage. Il précise généralement la durée du séjour. En réalité, c’est un document indispensable pour toute personne souhaitant se rendre sur un territoire étranger.

Pour choisir un visa pour la Russie, quelles que soient les raisons du voyage, il faut être invité. Ainsi, les visas de tourisme, d’affaires et privés doivent être accompagnés d’une lettre d’invitation. En revanche, pour les visas privés, cette convocation doit être émise par un russe. S’il s’agit d’un visa touristique, l’invitation doit être émise par l’hôtel ou l’agence de voyages.

Pendant combien de temps est valable le visa et comment l’obtenir ?

La validité du visa est de 30 jours pour celui touristique et de 90 jours pour le visa d’affaires. Ce dernier est le plus conseillé pour les longs séjours. Cependant, l’obtention de ce papier nécessite plusieurs étapes. Il faut soumettre une demande spécifique pour la conception de visa. Bien avant, il faudra remplir un formulaire de demande de visa russe sur le site officiel du ministère russe des Affaires étrangères.

Combien peut-on débourser pour avoir le visa classique ?

Il est important de distinguer les différents facteurs qui participent à la détermination du prix du visa russe. D’une part, la taxe prélevée par le consulat constitue une bonne partie du prix du visa. Il est déterminé selon les règles de réciprocité entre les pays. Cette taxe coûte 35 euros. Ensuite, l’agence officielle où est soumise la demande de visa facture ses services à 30 euros. Ce qui élève le coût total à 65 euros toutes taxes incluses.

D’autre part, il existe des agences performantes qui jouent des rôles de facilitateurs. Elles permettent aux clients de vite entrer en possession de leurs visas après les premières démarches. Ces structures facturent généralement leurs services à 49 euros. Vous pouvez donc débourser jusqu’à 119 euros pour le visa.

L’e-visa électronique : le visa moderne

Le visa électronique russe est une autorisation électronique qui permet, à l’instar du visa classique, l’entrée en Russie dans des conditions définies. Par le passé, les autorités russes ne délivraient de visas que dans leurs ambassades et consulats. À l’époque, le visa était impératif pour visiter la Crimée, devenue une contrée russe. Le gouvernement introduira le visa électronique en 2019, permettant aux Européens de se rendre à Saint-Pétersbourg, et ce, sans ambages.

Depuis 2021, avec cette autorisation électronique, tous les territoires russes, y compris Moscou, sont devenus accessibles. Par ailleurs, retenez que l’e-visa permet d’entrer en Russie pour une durée maximale de 16 jours. Le visa délivré est valable 60 jours à compter de la date de délivrance.

Combien peut-on débourser pour avoir le visa électronique ?

Le prix officiel du visa électronique russe est de 34 euros, lorsque vous suivez vous-même le processus. Néanmoins, il est fortement recommandé de faire appel à une agence professionnelle pour obtenir un visa en ligne. Les frais de services supplémentaires pour l’e-visa sont de 44 euros taxes incluses, et le prix total est de 78 euros. Même si cette option est plus chère, vous avez la garantie de recevoir votre e-visa à temps.

Somme toute, le visa classique et l’e-visa russe sont pareils, à la différence que l’un est numérique et l’autre est physique. En effet, le visa classique est tangible, mais l’e-visa est comme son nom l’indique électronique.

You may also like

Leave a Comment